jeudi 1 mars 2007

Jour 25

Court billet, ce soir. Rien de vraiment inspirant, et j'ai pas envie de reprendre sur le thème de l'homosexualité de Boisclair. Si ce n'est pour dire que si le regard tuait, je connais un journaliste pour qui on préparerait les funérailles. Mais j'avoues que le chef péquiste s'est bien repris et qu'il a fait une déclaration tout à fait juste, tout à fait homme d'État. Une fois n'est pas coutume!

Déjà mars. Plus que 25 jours avant le vote. C'est excitant, non? Non. C'est plutôt désolant. Décidément, on en sort pas de cette campagne de "Mon père est plus gros que le tien", "mon programme est plus riche que le tien", "mon chef est moins épais que le tien". Désolant.

A pareille heure la semaine prochaine, on devrait commencer à voir un certain ralentissement du rythme de la campagne, qui permettra aux chefs et à leur entourage de se préparer pour le débat des chefs. Crucial, le débat des chefs. Encore plus cette année, avec cette lutte à 3 qui se dessine dans plusieurs comtés. En fait, la préparation d'un débat des chefs, ça occupe à temps plein des dizaines de personnes dans chaque parti. On en a vu un exemple dans l'excellent documentaire "A hauteur d'homme", mais j'y reviendrai. Parce qu'avant de "breffer" le chef, faut "breffer" sa garde rapprochée, question qu'elle n'ait pas l'air idiot devant le chef.


Citation du jour: Jean Charest, défendant son bilan en santé. «Je suis capable de regarder les Québécois dans les yeux et de leur dire que j'ai honoré mon engagement pris en 2003 et que nous avons fait des efforts qui sont, non seulement très importants, mais sincères.»
Un politicien qui fait des efforts SINCÈRES, je trouve ça émouvant.... Le problème, m'sieur Charest, c'est que vos efforts étaient sincèrement insuffisants, ça l'air... Et puis si on commence à sortir des gros mots comme sincère, on va finir la campagne sur les genoux!

6 commentaires:

marc a dit...

J'aime bien lire votre blog, votre anonymat y donne un air intéressant.

Vous êtes une de mes 3 sources d'info pour la campagne et la meilleure d'entre elles question d'édito (bon assez de fleurs! )

Dans mon cas je vais voter de la même façon qu'èa l'élection précédente pour les mêmes raisons qui demeurent purement idéologiques. Au diable les belles promesses et les sondages, les commentaires creux des journalistes ou les articles ronflants qui ne disent rien ou qui rapportent des statistiques comme s'il s'agissait d'un match de hockey.

C'est tout de même triste de voir M. Charest acheter des votes avec de belles promesses comme les 400 M$ pour l'Hôtel-Dieu.

Au moins il y a nos amis de Québec Solidaire pour nous faire rire =D

Keep it up Deep Throat!

benc_academie a dit...

On dirait qu'il dit "laissez-moi une chance, svp, j'ai essayer fort fort, là..."

PaddyBoy a dit...

J'ai été moi même surpris de voir l'élégance et la justesse de la réponse de Mr. Boisclair pour répondre au propos disgracieux de Louis CHampagne. Je trouve cependant TRÈS curieux que ces propos ressortent 2 semaines après leur diffusion, alors que Mr. Boisclair s'apprètait à aller participer au tournage de Tout le Monde en Parle. Il est à mon avis très clair que le PQ tente de jouer la carte de la victime à l'aide de manipulation malsaine et dégueulasse. Ils ont gardé les propos en stock pendant 2 semaines tout en prenant soin de préparer une réplique juste d'avance et il resorte le tout juste avant Tout le monde en parle. Quel belle pub! Il s'agit peut-être de paranoia, mais l' ''incident'' du rotage de baloné montre encore une fois qu'on s'insurge à peu de chose et on tente d'obtenir le role de victime chez le Parti Québecois. Un tel parti ne méritera surement pas mon vote!

Anonyme a dit...

Bonjour,

Franchement je ne m'attendais pas à cette remontée de l'ADQ. Les Québécois sont surprenants quand même, je ne comprends pas sur quoi on peut se baser pour appuyer ce parti qui repose sur un seul individu, on a aucune idée de qui sont les candidats et de quel bois ils se chauffent. Dans mon comté, Arthabaska, on a un député Libéral qui a été élu grâce à la deuxième place des Adéquistes, les Libéraux vont chercher entre 13 000 et 14 000 voix à chaque élection. Un sondage du journal local (302 réponses) donne l'ADQ à 41 %. Le PQ est arrivé 3e en 2003 et il est encore à cette position aujourd'hui. Je crois donc qu'il se pourrait fort bien que j'aie un député Adéquiste le 27 mars et que le gouvernement soit minoritaire. Quelles alliances pourront faire les Péquistes et les Adéquistes si les libéraux reprennent le pouvoir ? Nous sommes devant beaucoup d'incerttitudes. Mais tout cela peut encore changer dans les deux prochaines semaines.

La Fouine

Parler pour parler a dit...

Félicitation pour votre blogue. J'ai trouvé le lien sur un site d'un conseiller en blogue.

Tout de même drôle les sondages. J'ai de plus en plus de misère avec ça. Depuis le douteux sondage sur les accommodements raisonables de Léger Marketing; la validité des sondages me laisse perplexe.

Les efforts sincères dont Charest parlent, elles sont faites par les employés du secteur de la santé et non par les politiciens!

Dans un autre ordre d'idée,
j'ai créé un blogue pour mes lettre ouvertes refusées par les médias et aussi, cela est ouvert aux autres blogueurs qui ont des news and comments:
http://newsnoncensures.blogspot.com

Merci!

gorge profonde a dit...

@Marc: merci pour le compliment. Mais dites-moi, par curiosité, qui sont vos deux autres sources? :-)
Au fond, ce qui est triste, ce n'est pas tant que Charest promette 400,000$ pour acheter des votes. Ce qui est triste, c'est que les gens croient encore ce genre de promesses, peu importe le parti qui les fait...
@benc académie: vous avez tout compris! C'est exactement cela.
@Paddyboy: évitons de tomber dans la politique fiction ou dans la populaire théorie du complot. A mon avis, ça sort maintenant parce qu'en 3 jours, au Saguenay, il y a eu une tralée de journalistes des médias nationaux qui, s'ennuyant parce que finalement tout le monde répète la même chose, ont demandé aux "locaux" quelles étaient les histoires juteuses. Et si vous y tenez, tiens, je ferais un lien machiavélique: Pat Lagacé a interviewvé Louis Champagne à l'automne, ils sont restés en bons termes et oncle Louis a dû raconter à Pat, de passage dans la région, comment il s'était bidonné ce matin là. Il suffirait de presque rien, comme disait la chanson...
@La Fouine, le phénomène de l'ADQ, c'est comme une tache d'huile qui s'agrandit. L'équation est simple: une banlieue, un bungalow, une piscine, un adéquiste. Un plateau, des cigarillos, des petits dej' à l'Express, un péquiste. HoMa, des gauloises, un exemplaire du "Capital", un québecsolidairois. Pour tout le reste, y'a MasterCharest... Je caricature, ne me tirez pas de roches!